destructions nocturnes chien

Happy s’en va-t-en-guerre (les destructions nocturnes)

« Le chien qui détruit », la hantise de beaucoup de propriétaires. Mais il faut savoir qu’il existe deux types de destructions : les normales et les pathologiques. Cela peut-être difficile de les différencier. Nous l’avons remarqué avec Happy.

Au début, Happy détruisait à chaque fois les mêmes objets : le casque audio et le clavier de Mr.J. Et malgré les achats de jouets, elle continuait de s’en prendre à ces objets. Toujours les mêmes, alors que d’autres câbles « traînaient ». Son choix était précis.

cables-1-1024x768

Quand nous avons commencé à ranger ces câbles, elle a enfin « attaquée » ses jouets. Mais la destruction était telle que nous avons pensé à une destruction pathologique : la destruction due à l’anxiété.

Ce type de destruction est dû à la peur de se retrouver seule. Le chien cherche des objets ayant l’odeur du maître et urine là où il passe. Mais Happy n’avait pas ce dernier comportement.

Nous avons encore cherchés et finalement nous sommes tombés d’accord sur le fait que ces destructions étaient normales.

Les destructions normales sont dues à l’ennui, au jeu. Le chien détruit avec une magnifique constance les mêmes objets.

Cela correspond parfaitement à son comportement. Elle passe la nuit avec nous dans notre chambre mais évidemment, on ne peut pas jouer avec elle quand on dort. Donc quand elle ne dort pas, elle s’ennuie. Logique ! Elle se met donc à détruire et à fouiller partout.

Dernière en date, fouiller dans les poubelles. Et elle a une prédilection pour les sauces vinaigrette.

 

Mais alors comment faire ? La punir ?

Mr. J. et Melle. S. sont farouchement opposés aux cris, aux fessées et au nez dans la bêtise. Très souvent, le chien sait parfaitement qu’il a fait une bêtise. Il faut voir la tête qu’Happy fait quand le matin on découvre les dégâts. Et même pour la promenade du matin, elle se cache pensant que nous allons la punir.

happy-triste-1024x768

Crier sur un chien peureux est extrêmement contre-productif. Alors on ne dit pas qu’il faut laisser faire mais quand vous voyez que votre chien a bien compris qu’il avait fait une bêtise ce n’est pas la peine de le punir et encore moins de lui mettre la truffe dedans. Même si la bêtise est un pipi ou même un « popo », tous les comportementalistes vous le diront.

 

Pour éviter ce genre de bêtises, vous pouvez :

  1. fatiguer le chien avant le couché. Une bonne sortie pour se dépenser mais aussi pour qu’il fasse ses besoins, une bonne séance de jeu et le tour est joué. Nous voyons les effets de ce « traitement » tous les jours.
  2. Couvrir son chien de jouets afin de l’occuper la nuit, vous apprécierez que cela soit ses jouets qui sont détruits et non vos effets personnels.

Même si quelques jouets sont encore détruits ce n’est pas très grave, ce sont ses jouets. Mais elle ne s’attaque plus aux choses autour d’elle. Et nous sommes très fiers d’elle. Elle nous étonne chaque jour par ses progrès.

Les progrès cela prend du temps et il faut savoir s’adapter au caractère de son chien. Nous avons une chienne peureuse, anxieuse mais nous l’aimons et nous prenons tous le temps possible pour qu’elle se sente bien. Et les efforts portent leur fruit. Chaque petit progrès est une victoire à ne pas négliger.

 

Source : cliniqueveterinairecalvisson.com

 

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Hello, moi c'est Sophie. Je suis une grande fan de nouveauté en terme de produits de beauté, d'alimentation, High-Tech mais également animalerie afin de chouchouter Happy, croisée labrador/épagneul de 3 ans. Je suis également une fan de lecture, de musique et de film/série. N'hésitez pas à nous suivre sur les réseaux sociaux 😉
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 3 =